LATITUDES

Érection sur commande

La start-up lausannoise Comphya développe une technologie inédite d’implants intrapelviens. Elle permet aux patients insensibles au Viagra de contrôler une érection par neurostimulation.

Presser le bouton «Play» et activer l’érection à l’aide d’une simple télécommande ? Ce sera bientôt possible grâce à une nouvelle technologie d’implants intrapelviens développée par la société vaudoise Comphya, fondée en juin 2017 à l’EPFL par le groupe de recherche du professeur Nikolaos Stergiopulos. Si les troubles érectiles concernent environ 50% des hommes âgés de 40 à 70 ans, près de 30% d’entre eux ne répondent pas aux thérapies médicamenteuses.

C’est à cette population – souvent des patients para- ou tétraplégiques, ou qui ont subi une prostatectomie – que Comphya proposera ses neuroprothèses. Pas de concurrence au Viagra, donc, mais une alternative aux techniques actuelles d’injections ou d’implants intrapéniens jugées trop invasives et responsables de complications comme des hématomes ou une érosion des corps caverneux.

En couvrant une zone neurale suffisamment large par stimulation électrique, le patch multiélectrode de Comphya placé dans le plancher pelvien répond au défi d’une région anatomique particulièrement complexe. Les premiers essais concluants de la société sur une cohorte de 24 patients sous narcose ont déjà permis de lever les 3 millions de fonds privés nécessaires aux prochains tests cliniques. Ces derniers suivront des patients d’âges et de pathologies variés dès la fin de cette année.

«Nous ne nous attendons pas à des obstacles majeurs, mais le défi consiste à prouver l’efficacité de notre technologie sur le long terme», explique Rodrigo Araujo Fraga da Silva, chercheur et CEO de Comphya. Un espoir pour des patients – et leurs partenaires – très demandeurs, qui pourront contrôler une érection obtenue en une ou deux minutes seulement. La commercialisation, envisagée pour 2023, s’accompagnera d’une application, qui favorisera l’autonomie de l’utilisateur.

_______

Une version de cet article réalisé par LargeNetwork est parue dans In Vivo magazine (no 18).

Pour vous abonner à In Vivo au prix de seulement CHF 20.- (dès 20 euros) pour 6 numéros, rendez-vous sur invivomagazine.com.